L'aventure de la culture in-vitro / Partie 1

Introduction


Dans l'article "L'aventure de la culture in-vitro", je vous propose de suivre l'avancement, étape par étape, de la reproduction d'orchidées. Cet article sera découpé en différentes parties ; je parle d'un exemple précis qui est en début de culture au moment où ces lignes sont écrites.


Nous parcourrons les étapes importantes de la CIV (= culture in-vitro) afin de découvrir comment sont reproduites les orchidées artificiellement (bien qu'il ne s'agisse que d'une méthode parmi d'autres).

Je profite de cet article pour passer une petite annonce ; je suis à la recherche de passionnés qui souhaitent tenter l'aventure de la pollinisation. Je propose ensuite de semer les graines et de les développer. Une contre partie est bien sûr prévue, contactez moi pour plus d'informations.

La pollinisation


Tout commence par la pollinisation d'une orchidée.


On ne fait qu'imiter le geste fait par l'insecte dans la nature. Il n'empêche qu'il y a matière à apprendre sur ce geste, surtout sur certaines fleurs chez qui les organes sont plus compliqués à identifier et/ou localiser. Pour les plus curieux, on trouve parfois des articles ou vidéos à ce sujet sur Internet.


Quelques semaines après la pollinisation d'une fleur, une capsule (ou une gousse) s'est formée. En fonction de l'orchidée, la maturité de la capsule peut variée (parfois 5 mois, parfois 10 mois ou encore 20 mois).



Le sujet choisi pour l'article est un Phalaenopsis bellina. Il a été pollinisé le 27 aout 2019.

Les parents :



Le semis


Semer des graines d'orchidées demande quelques connaissances et investissements. Il est cependant tout à fait possible pour les plus motivés de s'en sortir à l'aide des informations que l'on trouve sur le net.


La méthode utilisée dans l'expérience décrite ici est appelée "culture in-vitro". En résumé, il s'agit de semer puis cultiver dans un espace clos et stérile.


J'ai récolté et semé les graines de Phalaenopsis bellina le 25 mai 2020 soit 9 mois après avoir pollinisé la fleur. La vidéo suivante montre comment s'est déroulé le semis.



Le substrat sur lequel sont déposées les graines (invisibles sur la vidéo) est spécifiquement conçu pour cela. Il joue le rôle du champignon dont nous avons parlé en début d'article.


Une fois semées, il faut environ 3 à 10 semaines (en moyenne) pour que les graines germent. Il aura fallu un peu moins de 6 semaines pour arriver au résultat suivant.



Des milliers de graines vertes sont présentes dans cette boite.

On éclaircit une première fois !


Afin de permettre à ces graines de se développer au mieux, il est nécessaire de les repiquer.


Vu le nombre de protocormes (nom donné aux graines d’orchidées germées), plusieurs repiquage seront nécessaire avant que de véritables plantules soient prêtes à être cultiver à l'air libre.


Il faut ainsi prévoir environ 2 ans (cela dépend de l'orchidée, comme toujours) de culture in-vitro et un espace (lumineux, mais pas trop) pour stocker ces boites qui, à force de repiquage, vont devenir nombreuses si l'on souhaite développer un maximum de plantules.


On commence avec un premier repiquage grossier, réalisé au pinceau. En effet, les graines ont toujours la taille de poussière actuellement. Cependant, il est intéressant de les étaler au maximum afin d'optimiser leur développement.



On passe ainsi d'une boite à 5 boites (puisqu'il en reste dans la première). Dans les 4 nouvelles boites, le substrat est plus nutritif cette fois.


Il reste à laisser faire la nature et quelques semaines plus tard, un autre repiquage sera nécessaire.


Rendez-vous dans la partie 2 de cet article pour la suite de l'aventure. ;-)

0 vue

©2019-2020 by Orchids Online